Le Parfum de la Dame en Rouge

Comédie Policière
 

Une pièce écrite et mise en scène par Julien Vaiarelli

Temps : 1h15

Catalogue Détective Club

Note d’intention

 

James Sinatro – Ce qui me chiffonne dans se scénario, c’est qu’il n’y a pas de mort dès le début. Une enquête démarre toujours avec un mort. 

L’Agent – Par forcément, parfois l’auteur prend le temps de présenter les personnages et développe un peu l’ambiance, les paysages .”  

 

Dans un studio, une scène de cinéma doit être tournée devant un public test. 

Cette scène est celle d’un assassinat.
Les personnages rappellent les victimes d’une célèbre intrigue jamais résolue.
L’actrice meurt et Lucien Poe doit à nouveau enquêter sur l’affaire qui lui enleva la femme de sa vie.
Le passé et le présent sont inextricablement liés. Le passé n’est pas qu’une ombre passagère, il est tangible et menaçant.

 

“Le Parfum de de la Dame en Rouge” et les autres pièces du Détective Club sont des hommages à la littérature anglaise et française des Whodunnit ? en français : Mais qui l’a fait ?

Avec son humour et sa trame narrative, chaque pièce possède son univers et ses thèmes propres, ses personnages hauts en couleur et une résolution pleine et entière avec une contrainte pour les enquêteurs, qu’ils soient suspects ou détectives : résoudre le crime en temps réel dans un huis-clos où l’assassin se cache dans un groupe de suspects connus et clairement identifiés.

Les plus grands thèmes du genre sont abordés dans Le Détective Club, le passé hanté, la fatalité, tous les archétypes des romans policiers et des films noirs sont réinventés pour des pièces qui rapprochent les fans d’enquêtes des suspects et des criminels !

Les maîtres sont nombreux et ô combien réputés. Vous reconnaîtrez parmi eux Agatha Christie, Arthur Conan Doyle, Gaston Leroux, et Maurice Leblanc.

Les livres et les films comme “A couteaux tirés” de Rian Johnson, sont des modèles d’un genre parfois adapté mais finalement si peu conçu pour le théâtre.

C’est la valeur ajoutée de mes pièces. Les œuvres on été pensées et conçues pour la scène qui devient LA scène de crime.

Tous les indices sont donnés au public au cours du récit pour que le spectateur puisse construire son propre scénario et déduire l’identité du criminel avant que la solution ne soit révélée par le détective.

Rien n’est laissé à part, et c’est si prenant que vous finirez par penser que des pièces comme ça valent tous les meurtres du monde.

 

Mystérieusement vôtre,

Julien Vaiarelli 

 

Galerie photos